~Beyond Mysteries~

{A secret place like no other one}: When the legends become reality...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'art de se créer des ennuis! [James]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aileen Turner
Admiin & Dangerous Barby Doll ♥


Féminin
Nombre de messages : 1443
Age : 25
Age du perso : 21 ans
Depuis combien de temps êtes vous sur l'île? : Depuis que je suis née pauvre tache!
Votre credo : La vie ne vaut rien, mais rien ne vaut la vie!
Date d'inscription : 24/03/2008

>>SoMe InFoRmAtIoNs AbOuT U<<
ReLaTiOnS:
Comment vous sentez vous ici ? Autre chose à ajouter?:
Open for a topic?: Open(LL)

MessageSujet: L'art de se créer des ennuis! [James]   Ven 2 Mai - 12:39

    « -Ne compte pas sur moi !
    -Quoi!?Mais pourquoi ? C’est fini depuis longtemps avec lui non ? Allez s’il te plait ! J’y arriverai pas toute seule et t’es sa meilleure amie !J’ai déjà demandé à Kennedy mais il veut pas non plus. Allez je t’en prie, ça te coûte rien !
    -Oui c’est fini mais…non c’est non. Je suis pas Cupidon, Jenny ,et toi non plus alors laisse les faire leur vie tous seuls ! Je te laisse j’ai rendez vous.»

    Avant même que Jenny ait eu le temps d’ajouter quoi que ce soit, Aileen quitta la plaine le plus vite qu’elle pût, histoire d’éviter que miss Holloway la suive. C’était quand même incroyable cette histoire ! Son amie venait de lui demander de jouer les entremetteuses. Et pas pour n’importe qui. Pour James Standford et Claire Holloway. Aileen n’avait rendez vous nulle part. Elle avait juste sorti cette excuse toute faite pour se sortir de cette discussion affreuse. Elle pouvait très bien faire comme si elle n’aimait plus James et s’en vanter sur tous les toits mais le recaser avec une autre…ça c’était au dessus de ses forces. Ce qui était sûr c’est qu’elle était terriblement douée pour jouer la comédie…même Jenny qui malgré tout commençait à très bien la connaître était persuadée qu’elle ne ressentait plus rien pour le beau brun. Non mais sérieusement elle le cachait si bien que ça ? En même temps on lui avait toujours dit qu’elle était une jeune femme très difficile à cerner. Même les proches qui la connaissaient depuis leur plus tendre enfance ne pouvaient pas se vanter de ça. En même temps Aileen est aussi plutôt lunatique. Elle change d’humeur très rapidement, sans forcément que vous compreniez pourquoi .En réalité, il y a toujours une raison mais ce n’est pas elle qui vous la dira. Bref, vous l’avez compris Aileen ne comptait absolument pas aider Jenny et elle avait même l’intention d’éviter la blondinette, juste le temps qu’elle se sorte cette obsession stupide de la tête. Elle la connaissait assez bien pour savoir que le seul moyen pour qu’elle oublie son idée c’était qu’elle se passionne pour autre chose ou bien qu’elle arrive à ses fins…Et dans l’esprit pessimiste d’Aileen, qui avait toujours eu l’art de voir le mal partout, eh bien la deuxième option lui semblait celle ayant le plus de chances de se réaliser. En même temps c’était normal que James trouve quelqu’un d’autre, elle s’étonnait qu’il ne l’ai pas déjà fait depuis longtemps vu toutes les filles qui lui courraient après. Mais elle savait aussi que c’était dans son caractère : pas le genre à s’engager facilement. Vous vous dites : oh mais tiens c’est comme Aileen ! Bah non loupé ; elle, c’est le genre à pas s’engager du tout. Dans ce cas là vous vous demandez sûrement pourquoi elle était sortie avec James alors ? Bon déjà elle était jeune xD Enfin ça n’excuse pas tout évidemment. Elle n’y avait pas vraiment réfléchi, et surtout à l’époque elle se compliquait beaucoup moins la vie que maintenant. Disons que ça lui avait semblé naturel de sortir avec quelqu’un dont elle était amoureuse et qui l’aimait en retour.

    Bref, Aileen devait trouver une occupation pour se changer les idées et oublier la discussion qu’elle venait d’avoir avec Jenny. Noyer son chagrin dans l’alcool. Voilà ce qu’elle allait faire. Aucun moyen n’était plus efficace. Bien évidemment demain ce serait une autre histoire, avoir la gueule de bois n’était jamais bien agréable…mais elle en avait vu d’autres hein !C’est donc plutôt comment dire… tourmentée qu’Aileen décida de se rendre dans le bar d’Atlantis, réputé pour son côté assez…glauque , il fallait bien le reconnaître ! « The Black Pirate ». Forcément après être allé dans ce bar sordide on assimilait les pirates, enfin plus particulièrement les Rebellious à des espèces d’ivrognes réglant tout leur problème par l’alcool. Bon c’était le cas de certains d’entre eux. Même le cas d’Aileen certains soirs de grande déprime. Mais bon il ne fallait pas généraliser non plus. Tous n’étaient pas comme ça et même si parfois ils se prenaient un peu pour les maîtres de l’île, c’étaient aussi les premiers à venir secourir les rescapés des divers crashs et naufrages. En effet, ils n’avaient pas toujours la bonne manière pour régler leur problème mais au moins il ne manquait pas de courage. Pas comme les Royalists. Ces pauvres imbéciles qui se prenaient des airs supérieurs. Enfin sauf peut être Adam Brown. Personne n’était au courant de leur amitié, et mieux valait pour sa vie sociale que personne ne l’apprenne !Sauf que ces derniers temps les disputes s’enchaînaient entre eux, pour des broutilles la plupart du temps en plus !Mais après tout c’était dans l’ordre des choses, pas vrai ? Ils étaient au fond destinés à devenir rivaux, tôt ou tard. Une rumeur courait également comme quoi Aileen aurait un frère Royalist. William je ne sais plus trop quoi. Pouah ! Franchement ça lui ferait mal…Elle avait déjà eu un petit frère, et il resterait pour toujours l’unique dans son cœur. Elle n’avait pas besoin que du jour au lendemain on lui en colle un autre venant du clan ennemi, qui plus est. La vérité c’est que la jeune femme avait surtout peur. Peur de se lier avec ce présumé membre de sa famille car une part d’elle pensait, stupidement sûrement, que ce serait renier Liam. Cela faisait onze ans qu’il avait disparu et pas un seul jour ne passait sans qu’elle regrette de ne pas l’avoir assez protégé, surveillé. Elle était sensée prendre soin de lui et au lieu de ça…Mieux valait qu’elle arrête d’y penser, son humeur était bien assez mauvaise comme ça sans venir y rajouter les vieux démons du passé.

    Pour rejoindre « The Black Pirate », deux possibilités s’offraient à la belle blonde. Soit elle passait par le sentier commun, choisi par toute personne saine d’esprit; soit elle passait par « The Lost Forest ». Histoire de jouer les têtes de mules une fois de plus, elle s’engagea dans le coin redouté par tous. C’est comme ça qu’Aileen se retrouva complètement perdue au beau milieu de la forêt perdue qui portait bien son nom pour l’occasion !Aujourd’hui, elle portait un débardeur bleu turquoise et un short blanc assez court : ce qu’elle regretta bien vite. Les ronces et les branches lui écorchaient les jambes et les bras, elle avait même un tout petit peu de sang qui perlait déjà sur certaines blessures. Plus ça allait plus elle s’enfonçait dans la forêt et si elle ne rencontrait aucune âme amicale dans cette forêt, elle risquait fort de ne passer la nuit là, incapable d’en sortir…Le pire c’est qu’on était en plein après midi et on avait l’impression qu’il faisait déjà nuit. Le ciel était bleu partout sauf ici où il adoptait la couleur des ténèbres. Aileen connaissait l’île comme sa poche mais parfois eh bien…il lui arrivait de ne plus retrouver son chemin comme tout le monde, surtout quand elle pensait à des choses douloureuses. Tous les arbres lui semblaient identiques et elle avait l’impression qu’elle était déjà passé une cinquantaine de fois au même endroit. Aileen décida de faire une pause, elle n’arriverait à rien si elle ne se posait pas pour réfléchir deux minutes.


    « -Pff…vraiment j’ai le don de me mettre dans des situations pas possibles. Maintenant j’arrive même à me perdre sur l’île ! En plus j'y voit rien, c'est trop sombre! Et plus grave encore, je me parle à moi même: super!» lança Aileen pour elle même, à voix haute. C’est elle qu’elle entendit une branche craquer, comme si quelqu’un ou quelque chose était derrière elle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dangerous-temptation.forumactif.us/index.htm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'art de se créer des ennuis! [James]   Dim 4 Mai - 10:46


Oublie-là James...

James passa un de ses doigts sur la photo veillit de lui et de Aileen c'était presque devenu un rituel, cette photo datait de l'époque ou ils étaient ensemble autant vous dire que de l'eau avait coulée sous les ponts depuis et pourtant... Pourtant il s'accrochait encore et toujours à cette image.. Cette image futile et bête qui ne représentait plus rien, c'était fini, fini un point c'est tout il n'avait plus qu'à tirer un trait définitivement sur cette histoire... Elle l'avait bien fait elle non? Il lança le cadre sur son lit presque avec violence... Se dernier alla d'ailleurs s'écraser au sol après avoir glissé sur la couette... Il resta un moment sans bouger, puis alla la ramasser et la remis sur son bureau...

*T'es trop sentimental mon petit James... Ouais beaucoup trop*

Pourtant il y croyait encore il savait que tout était fini mais quand il était avec elle, les choses étaient différentes et bien qu'il soit dur pour lui d'être juste son ami il avait du faire avec, c'était toujours mieux que de se résoudre à la perdre pour de bon... Puis avant d'avoir été un couple ils avaient été amis... Même meilleurs amis alors pourquoi n'en serraient-ils plus capable aujourd'hui? Peut-être tout simplement car il l'aimait mais il fallait qu'il renit tout ça qu'il oublie ses sentiments qu'il fasse celui qui avait laissé cette histoire de côtée pour ne pas le froisser... Pour ne pas effrayer, pour garder son amitié qui était la seule chose qu'il lui restait vraiment! Pasqu'elle l'avait descidé et il fallait sans doute qu'il se fasse un raison... Mais il y avait se petit quelque chose dans son regard qui l'en empêchait il la connaissait depuis toujours, et oui elle était bon comédienne mais ses yeux... Ses yeux ne mentait jamais...

C'est quoi ce bruit?

La voix de sa soeur le tira de ses pensées, le retours sur la terre était dur et cruel comme toujours, il divageait s'imaginait qu'il pouvait savoir mieux qu'elle qui elle aimait mais au fond il avait peut-être tout simplement perdu la capacitée de lire dans ses yeux comme il l'avait toujours fait et alors il y inventait lui même se qu'il voudrait y voire...

Je... Non rien j'ai fait tomber quelque chose, bon j'y vais moi j'ai cours! Bye soeurette!

James attrapa son sac et partit direction le Campus... Pourtant c'est sans doute le dernier endroit ou il avait envie d'aller, mais il fallait juste qu'il se change les idées... C'était inhumain de se torturer l'esprit de cette façon tout les jours, plutôt que de tout faire pour trouver un solution à tout ça, un solution à ce mal qui le rongeait... Ho oui un solution serrait sans doute la chose la plus simple mais il fallait la trouver et pour le moment aucune petite lumière ne c'était allumé dans son esprit... Mince! Puis il se dit que peut-être il pourrait plutôt passer dans un bar se boire un verre et oublier... Mais il n'était pas fou et savait qu'il ne résoudrait rien ou en tout cas pas pour de vrai et completement avec un verrre... Ou même plusieurs... Il continua donc d'avancer direction le Campus quand il arrivea là-bah il n'eut pas le temps de s'embêter entre cours et prise de notes la journée passa à toute vitesse et il se retrouva bien vite sur la route du retours et cette fois sa tête pleine des pensées plus jovial telle qu'un futur métier... Son futur métier, docteur... Puis il devait trouver un programe pour se soir mais tout d'abords il allait faire un petit tours dans la forêt comme à son habitude! Il le fesait quotidiennement depuis qu'un jours grâce à une balade improvisée il avait trouvé une jeune femme blessée et perdu, et qu'il lui avait sauvé la vie, puis il connaissait cette île mieux que quiconque pas étonnant puisqu'il y était né, puis en plus de ça il aimait parfois être seul et se prommener... Pourtant James n'était pas solitaire au contraire il connaissait beaucoup de personnes et était très social mais parfois il avait juste envie d'être seul, juste envie qu'on lui fiche la paix... Il pénétra donc dans la forêt et marcha sans trop réfléchire, machinalement, il était dans son monde perdu quelque part ou personnr ne pouvait l'atteindre et au fond ça n'était pas plus mal, il y avait beaucoup de choses enfermé dans cette partit de sa tête des choses dont il n'était pas fière d'autre qui le fesait souffrire... Beaucoup de chose qu'il ne voulait partager avec personne... Des choses qu'il gardait bien enfouit et qui parfois le soirs ressortaient et lui fesaient mal.... Mais c'était sa façon de se protéger... Et il n'allait pas changer ça de sitôt...

James errait donc dans la forêt sans trop regarder ou il allait il fallait bien l'avouer, il n'attendait pas grand chose, il errait juste resirant à plein poumons l'air qui l'entourait! Puis tout à coup son attention fut attiré par une voix apparement feminine, apparement cette fameuse jeune femme parlait toute seule, la pauvre avait du se perde il la vit alors de dos... Il s'approcha lentement puis s'arrêta à cinq mêtre d'elle, il connaissait cette voix, oui il la connaissait même très bien! C'était Aileen... Non impossible, elle ne pouvait pas se perde dans cette forêt... C'était SA forêt enfin leurs forêt, il venait déjà s'amuser ici alors qu'il marchait à peine... Puis les cabanes les jeux tel que cache-cache... Non c'était impossible et pourtant... Il s'arrêta donc ne sachant trop quoi faire il avait pourtant bien compris le sens de ses paroles... "J'arrive même à me perdre sur l'île" je crois que la phrase avait de quoi être claire! Il s'avança alors un peu, un sourire s'afficha même sur son visage quand il l'entendit se rendre compte qu'elle se parlait à elle même... Il s'approcha alors posant ses mains délicatement sur ses yeux alors que son pieds fesait craquer une branche!


Dans ton malheurs tu as un peu de bonheurs, ton preux chevaliers est accourut à ton secours...

Lui chuchotta-t-il à l'oreille puis il s'éloigna d'elle en ôtant ses mains pour qu'elle voit son "sauveur" dont elle avait sans aucun doute déja reconnu la voix, puis surtout car il ne fallait pas qu'ils soient trop proches, comme à son habitude, il se retenait de faire des gestes trop affectifs trop déplacés.... Il se posa à côtée d'elle c'est alors qu'il vit les erafflures vraiment pas jolies sur ses jambes et ses bras...

Mince... Tu t'es bien ammochée... On va rentrer chez moi
pour desinfecter ça...


Il la regarda alors dans les yeux et resta un moment comme ça sans rien dire... Il la trouvait belle, juste belle comme il n'avait jamais trouvé aucune fille, c'était plus fort qu'un simple physique plus fort qu'un attirance sans importance comme celle qu'il avait pour Claire, par se simple regard elle pouvait sans doute comprendre qu'il l'aimait toujours qu'il ne l'oubliait pas... Que c'était impossible, et que même la volonter parfois ne suffit pas... Et c'était pourtant pas fautes d'essayer!

Salut quand même...

Lui dit-il pour finir puis il détourna le regard le plus vite qu'il pu et attendi qu'elle réagisse à son tours, il était maintenant assis à côtée d'elle les genoux repliés la tête penchée vers le sol, sol qu'il voyait d'ailleur mal comme il l'avait mal vu, il fesait sombre... Très sombre même alors que pourtant dehors de cette forêt le soleil était étincellant! Ils étaient comme couper du monde dans cette parcelle de verdure... Apars lui qui venait se promener par ici? Sans doute personne... Sauf Aileen il faut croire... il attrapa une petite brindille qu'il se mit à la tripotter, un vieux tic qu'il avait depuis toujours, se besoin d'avoir quelque chose dans les mains de ne pas être statique... Encore plus quand il était en présence de Aileen... Bizare non?
Revenir en haut Aller en bas
Aileen Turner
Admiin & Dangerous Barby Doll ♥


Féminin
Nombre de messages : 1443
Age : 25
Age du perso : 21 ans
Depuis combien de temps êtes vous sur l'île? : Depuis que je suis née pauvre tache!
Votre credo : La vie ne vaut rien, mais rien ne vaut la vie!
Date d'inscription : 24/03/2008

>>SoMe InFoRmAtIoNs AbOuT U<<
ReLaTiOnS:
Comment vous sentez vous ici ? Autre chose à ajouter?:
Open for a topic?: Open(LL)

MessageSujet: Re: L'art de se créer des ennuis! [James]   Dim 4 Mai - 18:07

    Aileen ne tarda pas à découvrir l’identité du « mystérieux promeneur » derrière elle. Avant même d’avoir eu le temps de se retourner, elle sentit des mains recouvrir ses yeux. Avant même que leur « propriétaire »ait prononcé un mot, elle savait déjà qu’il s’agissait de James. Elle les auraient reconnues entre milles, alors que pourtant cela faisait bien longtemps qu’elle ne les avaient pas tenu. Ce simple contact aurait facilement pu réussir à lui faire perdre tous ses moyens s’il s’était prolongé. Dans ces moments là, elle se sentait lâche et vulnérable, il lui fallait encore plus de force pour luter contre ses sentiments et continuer à jouer au jeu sadique de la fille qui joue à l’indifférente avec celui qu’elle aime et a sûrement toujours aimé. James n’eut sûrement pas le temps de s’en rendre compte, mais Aileen fut parcouru d’un vif frisson. C’était pour ça qu’elle ne lui autorisait pas de marques d’affection trop prononcées. Parce que même un rapide effleurement lui était insupportable. Elle aurait voulu couper totalement les ponts avec lui mais c’était bien trop difficile. Ce n’était pas faute d’avoir essayé pourtant !Mais non, rien n’y faisait, elle ne pouvait pas se passer de sa présence, même si cette présence avait aussi le don de la torturer. C’était assez paradoxal ce qu’elle ressentait en sa présence. D’un côté c’était un immense bonheur et d’un autre c’était aussi une très grande souffrance. Faire semblant, toujours faire semblant…et pourquoi ? Parfois Aileen se le demandait. Elle avait rompu car elle savait qu’elle ne pourrait pas rendre heureuse James. Lui aspirait à se marier, à avoir des enfants…tandis qu’elle ne souhaitait et n’envisageait rien de tout ça. Elle savait qu’elle ferait une bien piètre mère. Elle n’avait déjà pas réussi à protéger son petit frère, comment pourrait-elle prendre soin d’un enfant ? Elle serait sans arrêt là à se faire du mauvais sang pour eux, à sans cesse se demander où ils étaient et ce qu’ils faisaient. Et puis comment pouvait-elle les aimer correctement alors qu’elle n’avait jamais reçu d’amour de la part de ses parents ? Sa mère était morte avant qu’elle puisse apprendre à la connaître tandis que son père…était bien trop occupé à cuver son chagrin dans l’alcool depuis que sa femme avait trouvé la mort. Non, James méritait mieux qu’elle. Et cette constatation lui faisait vraiment mal, elle se demandait si un jour elle parviendrait à l’oublier mais ça lui semblait totalement impossible.

    «Dans ton malheur tu as un peu de bonheur, ton preux chevaliers est accouru à ton secours...»

    Aileen se sentit encore plus troublée quand il prononça cette phrase, elle aurait presque à nouveau cultivé l’espoir fou que ces paroles n’étaient pas dénuées de sens et qu’elles signifiaient qu’au fond lui aussi l’aimait toujours. Mais elle chassa bien vite ça de son esprit, et sentit très vite son sang se glacer lorsqu’il retira ses mains et rompit ainsi tout contact. Elle prit une grande inspiration et se retourna, en ayant pris soin de donner à son visage une expression neutre même si c’était difficile de faire mentir ses yeux et d’enlever à ses joues un peu de la grande pâleur qu’elles venaient de prendre. Elle resta un instant les yeux plongés dans les siens, sans vraiment trouver la force de dialoguer. Elle essayait de lire dans son regard ce qu’il ressentait mais c’était terriblement dur. Quand ils étaient gamins elle n’avait aucun mal à faire ça, et lui était l’un des rares à pouvoir en dire autant sur son compte…mais les choses avaient bien changé à présent et leur innocence s’était évaporée depuis fort longtemps. Elle réussit quand même à y voir de la tristesse, et rien que pour ça elle se sentit encore plus mal qu’auparavant. Elle ne savait pas ce qui le rendait malheureux mais une chose était sure c’est qu’elle n’aimait pas le voir comme ça.

    Elle s’en voulait de lui en avoir fait baver et de lui avoir brisé le cœur. Il n’avait rien fait pour ça, il avait même sans aucun doute possible été le petit ami le plus présent, fidèle et attentionné que l’on pouvait espérer. Elle non plus ne l’avait pas trompé, remarquez. Sincèrement, ça ne lui serait jamais venu à l’esprit. On l’avait souvent accusé à tort de ça, on lui avait prêté toutes sortes de liaisons du temps où elle sortait avec James. Le principal, c’est que lui l’avait toujours crue elle et pas les autres. Il lui avait toujours voué une confiance aveugle et sans limites. Mais depuis qu’ils étaient séparés, eh bien Aileen ne pouvait pas dire qu’elle avait été aussi sage que James. Elle avait eu pas mal d’autres aventures, toutes de très courte durée et généralement quand elle était sous l’influence de l’alcool. Elle pensait naïvement qu’elle parviendrait mieux à l’oublier dans d’autres bras mais absolument pas. C’était même pire. Vraiment pire. Ce qui était sûr c’est qu’elle n’était plus jamais retombée amoureuse. Certes elle avait rencontré des garçons qui l’attiraient plus que d’autres…comme Wayne ou plus encore Cooper. Mais rien à voir avec ce qu’elle ressentait à son égard. Rien à voir du tout même !Il y a des gens qui tombent sans cesse amoureux. Et d’autres qui n’ont l’air de ne pouvoir le faire qu’une seule fois. Apparemment, Aileen semblait appartenir à la deuxième catégorie.

    « Eh bien j’espère que mon preux chevalier servant sait mieux que moi comment sortir de cette foutue forêt alors !»lança Aileen quand elle eut retrouvé un semblant de répartie et d'assurance.

    Celui ci se mit alors à la dévisager, c’est vrai qu’elle n’était pas très jolie à voir vu toutes les plaies qu’elle venait de se faire. A vrai dire, elle n’en sentait même plus la douleur depuis qu’il était là. Une autre souffrance la tenaillait de toutes parts et lui faisait donc oublier ce genre de blessures physiques. Quand il parla d’aller chez lui pour réparer ça, Aileen blanchit légèrement. Non ce n’était pas une bonne idée. Déjà rien que d’être ici seule avec lui, dans un endroit déserté par tous , lui faisait peur alors se retrouver dans un lieu clos…Enfin quoique il y vivait avec sa sœur Delilah qui peut être serait là aussi…D’ailleurs elle l’aimait beaucoup la petite dernière de la famille Standford…enfin « famille », ils étaient orphelins maintenant alors…au fond c’était aussi pour ça qu’elle aimait tant James, il comprenait sa peine de ne plus avoir ses parents mieux que personne. Et puis comment ne pas aimer Delilah ? Impossible, son frère en parlait avec tant de bien !Enfin elles avaient été en froid un long moment, après sa rupture avec le beau brun. La brunette lui en avait beaucoup voulu pour ce qu’elle avait fait subir à James, ce qui était logique. C’était légitime qu’elle veuille son bonheur. Enfin aujourd’hui au moins elles avaient repris une relation des plus normales possibles et s’entendaient vraiment bien. Pour en revenir à la « proposition »de James, c’était normal qu’il lui dise ça. Après tout, il voulait devenir médecin, non ? Il avait toujours eu la vocation pour ça, elle voyait bien l’énergie qu’il mettait quand il fallait aller secourir les rescapés de crashs et de naufrages. Mais il y avait quelque chose dans son regard de...très déstabilisant.

    « -Oh ce ne sont que des blessures superficielles. Je ne sais pas si c’est nécessaire… »lui répondit t’elle alors en essayant de paraître la plus détachée possible.

    James la fixa pendant un moment qui lui parût interminable, puis il finit par détourner le regard. C’était toujours lui qui lâchait prise en premier. Elle était plus forte que lui à ce jeu là même si sans cesse elle avait peur que ses yeux la trahissent. Au fond il n’en aurait pas fallu beaucoup à Aileen pour qu’elle lâche prise, pour qu’elle retire son masque. Il aurait suffi qu’il fasse deux pas vers elle, qu’il la prenne dans ses bras et l’embrasse pour qu’elle cesse de jouer à ce jeu minable et puéril. James finit par s’asseoir près d’elle et lui murmura un « Salut quand même… »,surement pour briser le silence. Seigneur qu’il était beau !Aileen ne se lassait pas de le regarder encore et encore, aucun autre homme, aussi séduisant soit-il, ne parvenait à lui procurer cet effet là.

    « Oui...salut... Alors qu’est ce que tu faisais ici, toi ? »

    Aileen avait l'étrange sensation qu’elle jouait la comédie moins bien que d’habitude. Peut être parce qu’elle était fatiguée de ça. Mentir. Mentir toujours. Lui mentir à lui surtout…Elle ne put s’empêcher d’ajouter tout de suite après, sans même attendre sa réponse :

    « Je t’avoue que je suis contente que tu sois là, je commençais sérieusement à m’inquiéter toute seule. Je tournais en rond depuis je ne sais pas combien de minutes ! »

    D’ordinaire, la jeune femme était loin d’être aussi loquace et surtout aussi expressive. Elle disait rarement, trop rarement aux gens qu’elle les aimait, qu’ils lui avaient manqué. Bien sûr elle n’avait pas avoué ça à James mais d’une certaine façon…peut être bien que si ! Rien que de lui confier qu’elle commençait à s’alarmer et surtout rien que de lui dire qu’elle était ravie qu’il soit arrivé était assez inhabituel de sa part et déjà un grand effort. Enfin quoique elle n’avait pas trop réfléchi avant de parler, c’était sorti de sa bouche naturellement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dangerous-temptation.forumactif.us/index.htm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'art de se créer des ennuis! [James]   Dim 4 Mai - 20:12


Ho non il n'avait pas sentit se frisson qui l'a parcourru, mais au fond quesque cela aurait bien pu changer, il ne fesait pas spécialement chaud dans cette forêt même humide pour tout dire, alors elle avait bien le droit d'avoir froid puis pour tout dire il c'était tout bonnement persuadé qu'elle ne l'aimait plus se qui au fond n'était pas si bizare puisqu'elle l'avait tout de même plantée... Et joliment, il n'avait d'ailleurs jamais compris pourquoi elle ne lui avait pas donné de raison, c'était comme ça un point c'est tout, au fond elle ne lui avait jamais dit qu'elle ne l'aimait plus, elle avait juste cassée comme ça, alors qu'il croyait la rendre heureuse, alors qu'il était heureux... Et il se fichait du reste, biensûre il voulait d'une famille, et se depuis toujours il rêvait de mariage et de tout les choses qui vont avec, car au fond il était sentimental et qu'il s'attachait à se genre d'image.. Mais il ne voulait tout ça qu'avec elle... Il se fichait bien de se marier si ça n'était pas elle la femme en blanc il ne voulait pas d'enfant si elle n'en était pas la mère... Il connaissait ça vie il savait qu'elle avait souffert de ne pas avoir de parents... Lui il s'en était accomodé... Il savait qu'elle se tenait pour responsable de la dissparition de son frère mais il avait confience en elle et était persuadé qu'elle ferrait une bonne mère... Peut-être parfois un peu trop protectrice mais au fond personne n'est parfait puis les enfants ont besoin d'être encardés... Il aurait juste voulu qu'elle retrouve confience en elle et il avait cru pendant ses 8 magnifiques mois qu'il reussirait... Puis du jours au lendemain tout était redevenu comme avant, tout les progrès envolés... Et il c'était sentit coupable... Peut-être n'avait-il tout simplement pas été à la hauteur de se qu'elle attendait de lui... Et qu'elle ne lui avait pas dit pour ne pas le froisser... Car il le savait Aileen avait un grand coeur un coeur magnifique mais pour le trouver il fallait le vouloir.... On ne tombe pas dessus par hasard aux abords d'une ruelle... Alors quoi? Il n'avait pas assez cherché, ou aurait-il du un fois qu'il l'avait trouvé s'accrocher et ne plus lâcher... Mais il ne voulait pas combattre toute sa vie.. Les choses devaient peut être se passer comme ça...

Quesqu'il lui prenait de venir lui parler de preux chevalier? Elle n'avait plus 5ans et avait passé l'âge d'attendre le prince charmant... Parfois lui même se trouvait ridicule... Et pourtant cette époque lui manquait tout était tellement plus simple quand il était jeune et naïf, bien avant que l'amours ne rentre en compte, il ne se posait pas de question... Il jouait au docteur sans arrière pensée il se tenait la main pour ne pas se perdre quand il allait se promener sans ambïguitée, c'était simple et normal, il était juste ami... Mais les choses changent et évoluent et on y peut rien, on a qu'à suivre la cadence attendre et souffrire.. Il semblait si simple pour elle de soutenire son regard alors que lui avait peur qu'elle y voit de chose qu'il ne voulat pas qu'elle voit.. Comme cette tristesse qui l'envahissait à chaque fois qu'il était à ses côtée sans la toucher et qu'il devait se contenter d'être le bon ami qui n'a pas le droit aux contacts physiques... Même un frôlement pouvait s'averer être une vrai catastrophe et pourtant parfois il se permettait quelques folies comme un geste affectif une simple tape amical ou alors déposer ses mains sur ses yeux, mais il ne voulait pas qu'elle voit que cette situation le fesait souffrire... Car elle pouvait le comprendre... Il ne voulait pas qu'elle se sent fautive ou mal c'était son choix il n'avait plus qu'à le respecter... Puis bon il y avait longtemps maintenant que tout ça était finit c'était le moment de tourner la page et d'arrêter de s'attacher à des souvenirs...

Ho il se souvenait bien de cette époque ou les gens venaient lui raconter que Aileen l'avait trompé... Mais il avait toujours trouver ça pitoyable, c'est fou se que les gens jaloux son capable d'inventer pour arriver à leurs fin... Et il en avait entendu des jolies... Apparement Aileen avait couché avec son meilleurs ami dans le lit de sa soeur... Faut déjà avoir un sacré problème pour inventer des bêtises pareilles vous ne trouvez pas? Pas contre il ne comprennait pas son attitude depuis qu'il n'était plus ensemble, elle avait couché avec plusieur garçons et apparement elle abusait de l'acool... Il voulait l'aider mais comment faire Aileen n'était pas du genre à avouer qu'elle avait besoin d'aide et encore moi à laisser quelqu'un s'introduire dans sa vie sous pretexte de l'aider, tant qu'elle n'avait pas avoué en avoir besoin... Se qui ne facilitait pas les choses au contraire! Son père avait dit un jours: "C'est dure de voire quelqu'un qu'on aime se détruire" il ne se souvenait plus du contexte mais la phrase l'avait marquée... Aujourd'hui il la comprennait encore mieux et lui trouvait un vrai sens... La peur le tiraillait parfois... Le père d'Aileen avait été alcoolique et elle en avait énormement souffert.. Il ne voulait pas qu'elle fasse la même erreur l'alcool n'arrangeait rien et peut importe se qu'elle pensait ou se qu'elle voulait il l'aimait trop pour rester là à la voire se détruire sans rien faire... Mais le sujet n'était pas à l'ordre du jours...

Je connais cette forêt comme ma poche alors tu vois tu es vraiment sauvé ça n'était pas une blague!

Il lui dit ça sans la regarder toujours en continuant de tripotter cette foutu brindille dont il ne resterai bientôt plus rien... D'ailleurs aussitôt pensé aussitôt fait il s'apperçut qu'il ne restait plus grand chose de cette petite branche qui n'avait rien demandée il la leva donc devant son visage avec un air amusé...

Hey bah... Je lui ai fait sa fête à cette brindille...

Puis il rit un peu et la jetta pour s'attaquer à un autre, il avait placé ça entre deux phrase et une fois de plus ça n'avait rien à voire mais il s'en fichait... il y avait de toute façon bien longtemps que Aileen le connaissait il n'avait plus rien à lui prouver... Puis elle lui répondit que ça n'était que des blessures superficielles, il voyait bien qu'elle essayait de paraître décontractée mais quelque chose clochait dans sa façon de parler...

Hem si tu crois que tu t'en tiras sans désinfectant tu rêves ma petite... Je ne laisse rien passer... Puis je ne vais pas te manger t'inquête ça pique juste un peu... Et je trouve que cette erraflure n'est pas si superficielle que ça... Montre voir?

Il se pencha sur sa jambes avant qu'elle ne puisse réagire puis il y déposa ses mains pour mieux voire l'ampleure de la plaie qui s'étendait du genoux jusque vers la moitié de son mollet...

C'est plutôt profond ça va elle ne te fait pas mal?

Et voila il commençait à s'inquéter pour elle, certe ça n'était qu'une erraflure mais il lui en fallait peu, ses mains restèrent sur l'une sur le bas de sa cuisse et l'autre sur son mollet un petit moment avant qu'il ne s'apperçoivent qu'encore une fois se geste était dépacé et qu'il ne les enlèvent non pas sans regret... Se simple contact avait eut sur lui l'effet d'un eclaires... Beau mais court et douleureux si on se retrouve dessous... Puis elle lui adressa un salut lui demandant se qu'il fesait ici? Ca sonnait presque faux comme si elle voulait qu'ils parlent encore et encore pour empêcher qu'un silence s'installe mais il était comme elle... Et alors qu'il allait répondre elle enchaina de suite en lui disant qu'elle était heureuse de le voire en faites, car elle commençait à s'inquêter

Je.. Je me prommenais... Je le fais souvent... Je viens sauver les jeunes femmes en détresse tel que toi...

Lui dit-il alors qu'un mince sourire s'affichait sur ses lèvres, bon dieu se que c'était bon d'être à ses côtées et d'entendre sa voix.... Puis se mince sourire s'élargit et devient même un peu moqueur... Aileen venait de se livrer à lui c'était un phrase toute bête mais le genre qu'elle ne disait jamais... Elle ne montrait pas ses faiblesses ne disait pas quand elle avait mal ni même quand elle était heureuse c'était à lui de le deviner... A lui de le voir, de le sentir... Et apparement il n'était pas si doué pour ça puisqu'elle l'avait quitté alors qu'il était persuadé que tout marchait comme sur des roulettes! Il en resta tout de même surpris...

Je... Et bien moi aussi je suis content d'être tombé sur toi... Je commençais à m'ennuyer tout seul..
Revenir en haut Aller en bas
Aileen Turner
Admiin & Dangerous Barby Doll ♥


Féminin
Nombre de messages : 1443
Age : 25
Age du perso : 21 ans
Depuis combien de temps êtes vous sur l'île? : Depuis que je suis née pauvre tache!
Votre credo : La vie ne vaut rien, mais rien ne vaut la vie!
Date d'inscription : 24/03/2008

>>SoMe InFoRmAtIoNs AbOuT U<<
ReLaTiOnS:
Comment vous sentez vous ici ? Autre chose à ajouter?:
Open for a topic?: Open(LL)

MessageSujet: Re: L'art de se créer des ennuis! [James]   Jeu 8 Mai - 18:20


    Effectivement, Aileen n’avait plus l’âge de croire aux contes de fées. Cela faisait bien longtemps, plus tôt que la plupart des autres enfants qu’elle n’y croyait plus d’ailleurs !Il faut dire qu’avec une enfance celle qu’elle avait vécue, difficile de croire à ce genre d’univers tout beau, tout édulcoré où les gentils sont toujours gentils et les méchants toujours méchants. Ce n’était pas comme ça la vraie vie et Aileen en était parfaitement consciente. Ce n’était pas parce qu’on se comporte comme un parfait salaud qu’on en est un par définition. Ce n’est pas parce que quelqu’un prétend qu’il va bien qu’il faut le croire sur paroles. Ce n’est pas parce qu’Aileen fait comme si elle n’aime plus James que c’est le cas. Bien au contraire. Seulement ça même lui ne semblait pas s’en rendre compte. Comment lui reprocher ? Elle avait tout fait pour et avait atteint son objectif avec brio. C’est fou comme cette époque où il était le rare à savoir lire dans son regard pouvait lui manquer et lui semblait loin…tellement loin. Même à lui elle arrivait maintenant à faire voir autre chose que la vérité. Depuis quand étaient-ils devenus à ce point là des étrangers l’un pour l’autre ?Et puis elle sentait bien que James lui en voulait encore pour la façon dont elle avait rompu. Elle ne s’était pas embarrassée de longues explications, elle lui avait juste annoncé que c’était terminé alors que pourtant tout semblait se passer à merveille entre eux. Evidemment il avait bien cherché à comprendre mais elle avait toujours esquivé la question.

    Au début, elle l’ignorait quand elle le croisait quelque part ou bien lui claquait la porte au nez quand il venait la voir pour qu’enfin elle s’explique. Elle savait que si elle donnait ses raisons, il la ferait changer d’avis. Au tout début, elle n’avait pas vraiment eu de mal à rester loin de lui, disons qu’elle avait un peu de mal à réaliser qu’en l’espace d’une simple phrase elle venait de chambouler sa vie et la sienne en même temps. Et puis un soir, où elle avait trop forcé sur la bouteille, enfin à l’époque boire n’était pas encore devenu une habitude, elle s’était retrouvée seule en compagnie de Mark. Le petit frère du meilleur ami de James. Un geste en entraînant un autre, ils avaient fini par s’embrasser. Et là c’était devenu horrible. L’image de James s’était insinuée en elle et elle avait eu la sensation que chaque baiser de Mark lui infligeait une vive brûlure. La seule chose qu’elle avait été alors capable de faire avait été de repousser ce dernier, sans lui donner de raisons à lui non plus. D’ailleurs depuis ce jour là il l’évitait comme la peste, mais bon comment lui reprocher ?A vrai dire Aileen s’en moquait totalement de lui, de toute façon. Elle ne l’aurait même pas regardé cinq petites minutes quand elle sortait encore avec James. Ce soir là elle avait été tentée de rejoindre le beau brun, de s’excuser, de lui dire qu’elle avait agi comme la dernière des imbéciles ces dernières semaines et de lui confier à quel point il lui manquait. Mais le profond dégoût qu’elle avait alors d’elle même à ce moment là l’en avait empêché. Ce qu’elle avait fait ou plutôt failli faire l’avait conforté dans son idée qu’il méritait mieux qu’elle, beaucoup mieux. A partir de cette nuit là, il avait commencé à lui manquer terriblement. Certaines nuits elle n’en dormait même plus et quand elle le croisait par hasard sur l’île elle avait la sensation que son cœur allait exploser tellement il battait fort dans sa poitrine. Au bout de plusieurs mois de ce petit manège, son absence lui était devenue complètement insupportable et elle avait fini par craquer. Elle avait cherché à redevenir son amie, seulement son amie. Peut être que c’était un truc de fille ça de vouloir rester copine avec son ex. Pour ne pas qu’il aille dire du mal de vous, bien qu’elle croie James incapable de faire une chose pareille, ou bien sûrement…pour ne pas le perdre totalement.

    Et aujourd’hui ils en étaient là. Sans arrêt à devoir calculer leurs gestes comme s’ils étaient deux équilibristes marchant sur un fil et capables de tomber dans le vide d’un moment à l’autre. Leur amitié ne se raccrochait qu’à peu de choses maintenant. Leur attitude, leurs paroles…rien n’était plus naturel. Sans cesse il fallait réfléchir à ce qu’il ne fallait surtout pas dire, à ce qu’il ne fallait surtout pas faire. Mais même le peu de complicité qu’ils avaient encore, Aileen ne pouvait se résoudre à le voir disparaître. Etre à proximité de lui la faisait souffrir mais quand elle était loin de lui c’était cent fois pire. Il fallait qu’elle tourne la page, c’est tout. Sauf que c’était plus facile à dire qu’à faire. Vous pouvez toujours vous répéter en boucle qu’il ne faut plus aimer quelqu’un, c’est pas pour autant que ça fonctionnera ! Le regard d’Aileen se fixa sur les mains de James, elle ne l’avait pas encore remarqué mais depuis tout à l’heure il s’amusait à « broyer » une espèce de petite brindille. Elle se souvenait qu’il faisait souvent ce genre de trucs quand il était nerveux. Quoi, c’était elle qui le rendait nerveux ?En tout cas c’était réciproque bien que de son côté ça ne se voit pas forcément.

    « Pauvre brindille, ça t’amuse de t’attaquer une pauvre petite chose sans défense ? »

    Elle avait lancé ça sur un ton moqueur, un léger sourire au coin des lèvres. Elle tentait de détendre l’atmosphère un peu chargée, en ayant la désagréable impression que tout ce qu’elle pourrait dire ou faire ne changerait pas grand chose à la situation.Les souvenirs de son passé revenaient et la mélancolie la prenait à la gorge. Du plus loin qu’elle s’en rappelait, James avait toujours fait parti de sa vie. C’est à ce moment là qu’il se mit à lui parler des éraflures qu’elle venait de se faire grâce à ces saletés de ronce. Décidément il n’allait pas la lâcher avec son désinfectant ! Il avait toujours été têtu, elle aurait du se douter qu’il ne laisserait pas tomber si facilement.

    « Je t’assure que… »

    Aileen n’eut pas le temps de dire la fin de sa réplique que James avait déjà posé ses mains sur le bas de sa cuisse et sur son mollet. Rien que deux jours avant, s’il avait fait ça elle se serait dégagée vivement mais là…une lâcheté extrême s’empara d’elle. Elle ne pouvait pas le repousser systématiquement quand même !Et puis surtout on ne pouvait pas dire qu’elle en avait très envie. Elle commençait aussi à se dire que peut être le meilleur moyen d’oublier c’était de revenir à des rapports « normaux », quand ils étaient meilleurs amis bien avant de sortir ensemble. En ce temps là, des gestes de ce genre étaient naturels. Est ce que la blessure lui faisait mal maintenant ? Difficile à dire, maintenant elle ne savait même plus où elle avait mal. Partout probablement, particulièrement au cœur. Elle sentit une pointe d’inquiétude dans sa voix quand il posa cette question. Alors comme ça il s’inquiétait pour elle ? Peut être bien qu’il tenait encore à elle dans le fond. Sûrement même sinon il ne serait pas redevenu ami avec elle après la façon dont elle l’avait traité.

    « Un peu…enfin j’ai connu pire t’en fais pas. C'est pas si méchant que ça comme blessure...»

    Se rendant compte de leur « proximité », James retira ses mains. Aileen eut alors peur que le silence s’installe, elle détestait ça. Elle avait horreur de ce sentiment de malaise qui s’installait souvent entre eux dans ce genre de contexte. Elle savait que le ton de sa voix sonnait faux, mais au fond peu importe. Autrefois les mots venaient tous seuls pourtant, James était peut être la seule personne avec qui elle pouvait parler de tout et de rien à la fois. C’était toujours le cas aujourd’hui évidemment mais il y avait toujours ces non-dits qui s’insinuaient dans leurs conversations. Elle avait l’impression qu’ils étaient arrivés à un point de non retour. Tant qu’elle continuerait à lui mentir sur ses sentiments, ils n’iraient pas bien loin de toute façon. Et si elle lui avouait tout ce serait peut être pire car il risquait de la rejeter et les raisons pour lesquelles elle avait rompu avec lui restaient valables. Surtout quand on voyait sa conduite de ces derniers temps. Oui elle était plus que jamais convaincue qu’ils avaient une vision opposée de l’avenir et qu’il méritait bien mieux qu’une fille comme elle. James sembla assez surpris qu’Aileen lui avoue qu’elle était contente de le voir et le sourire railleur qu’il afficha lui donna une impression bizarre. C’était un peu comme s’il était content parce qu’il venait de gagner quelque chose. En fin de compte c’était un peu ça. On pouvait dire qu’il se battait contre elle en quelque sorte, à batailler pour chercher à découvrir ce qu’elle pensait et ce qu’elle ressentait. Pourtant on pouvait dire que c’était avec lui qu’elle se sentait le plus en confiance, elle savait qu’il ne lui ferait jamais de mal intentionnellement. Elle fut soulagée qu’il ne lui retourne pas la question sur sa présence ici. Elle aurait pu répondre quoi, hein ? « Je me rendais dans le bar le plus mal famé de l’île pour arrêter de penser à toi quelques heures » ?Non, vraiment ça l’aurait pas fait.

    « T’a de drôles d’endroits pour te promener quand même. Je sais pas ce que tu trouve à cet endroit, c’est sombre et ya des ronces partout ! » répondit Aileen sur un ton amusé.

    Elle ajouta pour faire écho à sa deuxième phrase, celle où il lui avait dit qu’il était ravi de la trouver ici aussi parce qu’il s’ennuyait sans compagnie:

    « En même temps ça m’étonne pas que tu te sente seul, personne passe ici non ? Tu dois pas en trouver beaucoup des demoiselles en détresse mon vieux, les 3/4 des gens sont terrorisés par cet endroit et n’osent même pas entrer dedans rien qu’une fois. »


[Je suis trop trop désolée pour le temps que j'ai mis à répondre Embarassed Excuse moi xD]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dangerous-temptation.forumactif.us/index.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'art de se créer des ennuis! [James]   Aujourd'hui à 21:30

Revenir en haut Aller en bas
 
L'art de se créer des ennuis! [James]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une fille fait TOUT pour que je m'attire des ennuis !!!
» Toujours des ennuis
» Bluewin ça vaut quoi
» Alice au Pays des Merveilles
» Shutter Island

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~Beyond Mysteries~ :: ATLANTIS ISLAND :: { Atlantis North } :: The lost forest-
Sauter vers: