~Beyond Mysteries~

{A secret place like no other one}: When the legends become reality...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ___ Il en faut parfois peu [Keira]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
William Larter



Masculin
Nombre de messages : 333
Date d'inscription : 04/04/2008

>>SoMe InFoRmAtIoNs AbOuT U<<
ReLaTiOnS:
Comment vous sentez vous ici ? Autre chose à ajouter?:
Open for a topic?: Open(LL)

MessageSujet: ___ Il en faut parfois peu [Keira]   Mar 3 Juin - 12:55

[I'm Lost... I'm Falling]


Tic tac tic tac c’est l’heure.

L’horloge intérieur de William avait une nouvelle fois fait des siennes en cette douce nuit d’été, ou plutôt dans cette douce nuit tout court puisque les saisons étaient purement et simplement obsolètes sur cette île aux merveilles, ou aux pires immondices selon le point de vu qui avait la fâcheuse tendance de changer selon chacun des habitants de cette île. Il était exactement 21h31, du moins c’Est-ce que l’on pouvait lire sur la montre à pile posé sur la table de chevet du jeune homme, présent offert par un voyageur désormais coincé sur l’île lui aussi, du moins ce dernier avait eu au moins la chance de connaître au cours de son existence autre chose que cette île, que les arbres de cette île, que les habitants de cette île, que les sourires de ces habitants qui causaient la souffrance de Larter. Oui car dans chacun d’eux ils pouvaient voir celui de celle dont il n’osait plus prononcer le nom, celui-ci remuant le couteau dans les plaies déjà bien trop profondes du pauvre homme.
Pourtant, il n’avait pas besoin de murmurer son nom pour souffrir, ni de le prononcer d’une voix claire et normale, ni même de le crier, de le hurler à en perdre souffle et âme, non, il s’infligeait l’habituelle torture sans l’aide de rien, ni de personne. Désormais, c’était comme un rituel bien ancré dans son quotidien, à cette heure si du soir, si l’on peut appeler cela heure dans cette île qui vivait dans un contexte temporelle différent du reste du monde, on ne marchait pas aux 24 heures du jours, mais aux mouvements du soleil et de la lune, la vie était tout simplement plus simple sur Atlantis, plus simple et plus agréable.

Du moins en apparence.

Et bien sûr, vous n’êtes pas sans savoir que les apparences peuvent se montrer très trompeuses, et pas seulement avec les simple d’esprit non, tout le monde se laisse avoir plusieurs fois dans sa vie par celle-ci, et c’était aussi le cas de Larter, qui était désormais hanté pour s’être laissé berner par la plus trompeuse des apparences : la relation de couple. En effet, comme je vous le disais, à cette heure si du soir, l’homme fatigué d’un quotidien bien trop mouvementé se réveillait en sueur dans son lit, et si il ne dormait pas, c'était parce qu'il la voyait. Elle était la, alors qu'elle était censée prendre son pied dans la lumière, juste devant ses yeux. Son odeur de jasmin planait dans la pièce, sa chevelure noire aux reflets argentée brillait plus que jamais sans parler de sa fabuleuse facon de se vêtir, même morte elle savait encore prendre soin d'elle ! Mais il manquait quelque chose à la parfaite panoplie de l'ex petite amie de William, c'était son sourire, ce sourire qu'elle accordait à quelques privilégiés était tout simplement absent, et avec lui la faculté qu'il avait de mener ceux qui avaient la chance de le voir dans un état de pure euphorie. Sa vision était donc tout simplement frustrante, pour le jeune homme il n'y avait aucun doute, si elle était la, à le hanter en pleine nuit sans qu'il ait demandé son reste, c'est parce qu'elle venait le récupérer... Ce sourire. Car il le lui avait volé. En même temps qu'il lui avait prit la vie sans même une once d'humanité, il lui arraché ce fameux sourire, il était donc normal qu'elle essaye de le récupérer après tout, a défaut de pouvoir reprendre sa vie. Mais le problème, c'est qu'il ne pouvait pas lui rendre, il l'avait perdu, et ne savait comment lui dire, comment s'excuser, alors il se contentait de la regarder dans les yeux tout en s'accrochant à draps comme pour ne pas tomber. Ce regard durait souvent très peu de temps, sans doute parce que le royaliste (qui n'en était en fait pas un) n'arrivait pas à soutenir son regard plus de quelques secondes, oui, il essayait pourtant, mais c'était comme une brûlure... Il lui murmurait silencieusement mille excuses qu'elle ne semblait pas entendre, ou qu'elle ne semblait pas encline à accepter, comment lui en vouloir après tout ? Il lui avait fait tant de mal...

Atlantis quelques semaines auparavant

C'est avec un souffle incandescent que William regarde sa bien aimée couchée juste à coté de lui dans le même lit qui était désormais témoin de sa chute, la jeune Lara, sa petite amie, ne semble pas se soucier de sa présence et ne lui accorde pas même l'ombre d'un regard, se contentant de bouquiner un livre venant de l'autre monde... Un navet ou les meurtres s'enchaînent, elle appelle cela un polar, peu importe, cela faisait désormais plus d'une semaine qu'ils ne s'étaient pas touchés, et pour William c'était cela le plus inquiétant et non pas le visage qui se cachait derrière tous les meurtres de ce roman. Tentant une approche peu diplomatique, le jeune royalist laissa glisser son pied le long de la jambe de sa dulcinée en esperant captiver son attention :

-Mais dis moi, c'est que tu es bien entreprenant ce soir, dit elle en posant son livre sur la table de chevet puis en lui accordant un léger baiser qui avait un arrière gout d'obligation, on reprendra cette conversation quand je rentrerai, je dois aller voir ma soeur tu sais comment elle est...
-Voir ta soeur ? Mais il fait nuit !
-Bouhou, je pourrai faire de mauvaises rencontres dit elle tout en se levant d'un air distant, tel un robot trop bien huilé pour être honnête. A peine avait elle mit un pied dehors que William commença à s'habiller, prit d'un doute il n'avait qu'un seul moyen pour le faire taire, voir de ses propre yeux ou se rendait vraiment sa petite amie chaque soir, depuis bien trop longtemps.
Je vous épargne les détails sordides de la petite filature de William sur Lara, ce serait d'un ennui mortel, non le plus intéressant vient après... Au bout d'une demi heure, Lara se dirigea vers la petite Jungle d'Atlantis, bien connue pour être habitée par des bêtes sauvages mais surtout pour être le lieu de rencontre des amours interdits.
Alors ce serait donc cela ? Elle aurait quelqu'un d'autre ? William avait du mal à y croire, il s'épongea le front avec le revers de sa manche, et attendit dans un coin que l'invité mystère vienne rejoindre SA petite amie.

Et la tout s'est enchaîné...
Bien trop vite.

Beaucoup trop vite.

Un homme... Elle l'embrasse... Il la touche... Elle le touche... William sort des buissons. Des cris... Des reproches... De la pluie... De la terre humide... Un coup de poing sur l'amant... Lara qui s'interpose... Lara qui s'écrase au sol...

Lara qui ne se relève plus...

[Fin du Flash Back]

C'est ainsi qu'il était désormais hanté par le meurtre qu'il avait commit, accidentellement certes, mais qu'il avait commit. Il avait enlevé la vie de ses mains, et il n'arrivait pas à s'y faire. Appellant son chien, un superbe golden retriever, il décida d'aller faire un tour dehors, ses jambes le menant la ou elles voulaient, on peut pas tout faire, penser et choisir une destination après tout...
Une fois arrivé aux ruines, il prit place sur un rocher et lança un le bâton à son chien, mais encore une fois il n'était pas concentré, et un petit aie se distingua dans l'épaisse foret entourant les lieux...


[Disoulé c'est à chier, faut vraiment que je reaprenne à rp xD]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
___ Il en faut parfois peu [Keira]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Il faut parfois oser se mouiller...
» Il faut parfois "arrondir les angles"
» Parfois faut pas chercher très loin
» Duel Jane Austen n°8 - Jennifer Ehle vs Keira Knightley
» [AIDE] haut parleur s'active par défaut en émission/réception...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~Beyond Mysteries~ :: ATLANTIS ISLAND :: { Atlantis East } :: Les ruines-
Sauter vers: